Revue du film "Balles en liberté". Au cinéma depuis le 30 mai

Regia de Pierre Salvadori, avec Adèle Haenel, Pio Marmaï, Audrey Tautou, Vincent Elbaz.
Genre: Comédie ****
Un homme qui a été accusé à tort d'un crime sort de prison après 8 ans. La veuve (et son collègue) du policier qui l'a frappé s'abstient de le réhabiliter et de devenir son ombre. Il a l'intention de réaliser le vol qualifié pour lequel il a purgé sa peine. Elle vise peu à peu la pièce de théâtre sur les langages du soir où elle demande à son fils de garder la mémoire de son père.

Adèle Haenel dans "Balles en liberté" (photo Claire Nicol).

Le héros recherché – celui de Jean-Paul Belmondo dans les romans policiers de Melville – est réduit à la farce. Mais dans le cocktail, Salvadori met tout, y compris la romance. Le résultat est une comédie irrésistible avec un style craquant et un rythme impeccable où tout le monde ment, change de nom, de personnalité ou découvre des identités parallèles (le prêtre qui est dans le club de latex: "un malentendu"), tandis que le seul qui dit la vérité, le tueur confiant, personne ne prête son attention. . Très noble cinéma populaire, traversé par une subtile veine de folie. Avec quelques acteurs – Haenel et Marmaï – qui ne pourraient pas être mieux adaptés. On rigole comme un fou.

Laisser un commentaire