La recette de tagliatelles "Matsata" à la sauce de calmar

laNGREDIENTER X 4:
Pour les nouilles:
500 g de farine de blé dur (ou de grains entiers)
100 ml d'eau
150 ml de kéfir (ou lactosérum ou yaourt naturel à boire)
sel.

Pour la sauce:
200 g de tomates
800 g de calamars (2 petits)
12 crevettes
huile d'olive extra vierge
thym, basilic, sel, poivre

Tagliatelles "Matsata" avec sauce au poulpe (photo de Federico Miletto, style de vie Sergio Colantuoni, styliste culinaire Gino Fantini).

Farine un plan de travail, Versez la farine dans une fontaine et ajoutez de l'eau et du kéfir à la pâte très durement mais pas trop. Ensuite, si vous n’avez pas de machine à pâtes, étalez-la, pas très fine, et coupez les nouilles d’un centimètre de large.

Pour la sauce, placez le calmar déjà nettoyé et usé (à l’aide d’un petit couteau, vous éliminez les yeux, le "bec" et les interventions) et ne pas verser dans une casserole (de préférence en céramique) à feu doux; Quand ils commencent à sécher, versez 3/4 cuillère à soupe d'huile d'olive extra vierge, l'ail que vous enlevez, les tomates hachées, le sel et le poivre. Cuire 20 minutes. En fin de cuisson, coupez les calmars en petits morceaux et ajoutez les crevettes poêlées, le basilic et / ou le thym. Faire bouillir les pâtes dans de l'eau salée: cela prend très peu, assaisonner avec la sauce et servir immédiatement.

L'idée de décor Pas de privilège: la tête de la femme n'est pas empruntée à un musée archéologique, elle est en plâtre "moderne". Il n’est pas non plus essentiel pour un lieu brumeux à la grecque, car le fort attrait est déjà dans le sujet du plat … Pour le reste, blanc, bleu, bleu. Des lignes épurées, des formes transparentes comme la mer Égée.

Sur la table: set d'assiettes à décor "Labyrinth", coupes à vin, verres et couverts en cristal, coupe et coupe de Richard Ginori, tête en craie de Scenaperta, serviette de table en satin de coton avec franges à Frette, satin de coton et soie Rubelli.
Le coût: courtoisie seulement.

Øyetradisjoner
Ces pâtes sont un classique des cyclades. À Folegandros, il est préparé avec de l'agneau ou du lapin, dans d'autres îles, seul le calmar fraîchement pêché. Il existe également un happy hour traditionnel: séché au soleil comme un linge étendu, puis grillé et servi avec de l'ouzo, "liqueur qui a le goût de l'anis" (dans le verre en haut à gauche de la photo).

Laisser un commentaire